Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > VIE COMMUNALE > PRESENTATION DE LA COMMUNE > Histoire

Histoire

Sur la route royale, de Paris à Chambéry

Le village a changé plusieurs fois de nom au cours des siècles :

  • De Patriniacus vers 680, il devient Pareniacus en 1186.
  • Perrignacum en 1238 (avec les moines de l’abbaye Saint-Germain d’Auxerre) puis Perrigny en 1491 (au chapitre de la cathédrale).

Pour l’anecdote, les habitants de Perrigny se nomment Patriniaciens.

La naissance du village et des hameaux est certainement liée à une implantation par le chapitre d’Auxerre d’une main-d’œuvre destinée à exploiter les terres. Parmi les hameaux disséminés sur le territoire de Perrigny, citons :

  • Les Bréandes (Bréviandes) en 1554
  • Les Groseilliers en 1637
  • La Madeleine en 1654
  • Mocquesouris en 1596.

Les gens de la commune furent affranchis en 1256. Avec l’abolition de la main morte, les habitants devinrent propriétaires de la maison qu’ils habitaient et de la terre qu’ils cultivaient. Ils purent hériter et léguer leur succession.

Cette commune ne présente pas d’intérêt historique ou archéologique important. Néanmoins, il reste au lieu-dit "Le Château" une vieille tour sans toiture autrefois colombier de l’ancien domaine des moines de Saint Germain. Ce colombier est présent sur le blason de la commune.

JPEG - 96.8 ko

Ci-dessous une photo du campanile reconstitué récemment par Pierre ROBIN.

JPEG - 78.8 ko

Sur la RN6, le pont de pierre fut classé monument historique le 22 avril 1947. Il est composé de 2 arches surbaissées et décorées de grecques. Il date de 1783 et servait autrefois au 18ème siècle de limite aux états de Bourgogne et d’Ile de France, et permettait à la route royale Paris-Chambéry de franchir le cours d’eau. Une passerelle sous une arche permet aux utilisateurs du GR5 de ne pas avoir à traverser la RN6.

JPEG - 181.6 ko

L’église Saint-Laurent eut sa première pierre posée le 22 mai 1864, en remplacement de la petite église (située dans le vieux cimetière) qui tombait en ruine et devenait dangereuse. Elle est du style du 13ème siècle avec une nef en croix latine.

JPEG - 57.8 ko

Malgré de nombreuses activités, situées en bordures de la RN6, Perrigny reste une commune essentiellement rurale. La culture est surtout céréalière. Néanmoins, de nombreuses pépinières harmonisent le site. Sur la vallée du Ru de Baulche, il reste encore quelques prés petit à petit transformés en terrains cultivés. C’est pourquoi le schéma directeur de l’Auxerrois a pris des dispositions pour la sauvegarde de ce secteur.

SPIP 3.0.17 [21515] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le mercredi 7 novembre 2018